Recommandé, 2021

Choix De L'Éditeur

Différence entre double assurance et réassurance

Le terme assurance peut être décrit comme un arrangement par lequel le risque de perte peut être transféré d'une partie (assuré) à une autre (assureur), en versant une somme déterminée, à des intervalles définis, à savoir une prime. La double assurance est une forme d’assurance, l’individu ou l’entreprise assurant un bien particulier auprès de plusieurs assureurs ou de plusieurs polices d’un même assureur.

La double assurance n'est pas exactement la même chose que la réassurance, car il s'agit d'un transfert de risque d'une police par la compagnie d'assurance, en assurant la même chose avec un autre assureur. Il existe donc une fine gamme de différences entre la double assurance et la réassurance, expliquées dans cet article.

Tableau de comparaison

Base de comparaisonDouble assuranceRéassurance
SensLa double assurance est une situation dans laquelle le même risque et le même objet sont assurés plus d'une fois.La réassurance implique un arrangement dans lequel l'assureur transfère une partie du risque en l'assurant auprès d'une autre compagnie d'assurance.
AssujettirPropriétéRisque d'origine de l'assureur
CompensationIl peut être réclamé à tous les assureurs.Il peut être réclamé à l'assureur d'origine, qui le réclamera au réassureur.
PerteLa perte sera partagée par tous les assureurs en proportion de la somme assurée.Le réassureur ne sera responsable que de la proportion de réassurance.
ObjectifPour assurer le bénéfice de l'assuranceRéduire le risque de l'assureur
Intérêt de l'assuréIntérêt assurablePas d'intérêt
Consentement de l'assuréNécessairePas nécessaire

Définition de la double assurance

La double assurance est décrite comme un contrat d’assurance dans lequel un sujet ou un risque particulier est assuré par plusieurs polices d’assurance du même assureur, ou de plusieurs assureurs, pour la même période. Il est fait pour assurer la sécurité et la satisfaction, ce que les assureurs compenseront pour les pertes subies par les assurés.

En cas de sinistre, l’assuré peut réclamer une indemnisation à tous les assureurs au titre des polices concernées. Toutefois, le montant total de l'indemnisation ne peut pas dépasser la perte réelle qui lui a été subie et les assureurs contribueront à hauteur de la somme assurée.

Définition de la réassurance

La réassurance est un produit proposé par les compagnies d’assurance à d’autres compagnies d’assurance pour couvrir les pertes importantes. Lorsqu'une compagnie d'assurance n'est pas en mesure de supporter la totalité de la perte résultant de l'assurance fournie à l'assuré, elle peut alors opter pour la réassurance, dans laquelle une partie du risque est réassurée, auprès d'un autre assureur.

Habituellement, la compagnie d’assurance choisit la réassurance lorsque le montant de l’assurance est élevé et qu’une seule compagnie d’assurance ne peut la supporter facilement.

L’assureur d’origine cède (cède) une partie de ses activités à un autre assureur. En substance, le risque est signé et accepté par cette compagnie d’assurance. En termes plus précis, la réassurance est un contrat entre la société cédante (l’assureur initial qui transfère une partie du risque) et le réassureur, pour partager le risque de la police d’assurance, en échange d’une part de la prime d’assurance.

En cas de perte, le montant de la réclamation sera supporté dans la proportion, ils ont accepté de partager le risque de perte.

Principales différences entre la double assurance et la réassurance

La différence entre double assurance et réassurance est traitée en détail dans les points suivants:

  1. La double assurance s'entend comme une assurance dans laquelle le bien ou l'actif est assuré auprès de nombreux assureurs ou de multiples assurances auprès du même assureur. Inversement, la réassurance peut être définie comme l’accord qui aide une compagnie d’assurance à transférer le risque de la police d’assurance à un autre assureur.
  2. En cas de double assurance, le contrat d'assurance a pour objet la propriété pour laquelle la police est souscrite auprès de divers assureurs. En revanche, en réassurance, la réassurance est prise pour le risque de l’assureur initial.
  3. En matière d'indemnisation, l'assuré peut réclamer tous les assureurs, en cas de double assurance. Par contre, en réassurance, l’assuré peut réclamer une indemnité à l’assureur d’origine, qui à son tour réclame une indemnité au réassureur.
  4. En double assurance, le montant réel de la perte subie sera partagé par tous les assureurs, dans la proportion de la somme assurée. Contrairement à la réassurance, le réassureur sera responsable d'une partie du risque réassuré par la société cédante.
  5. Alors que la double assurance assure les avantages de l’assurance, la réassurance cherche à réduire la responsabilité de l’assureur en matière de risque.
  6. En double assurance, l'assuré a un intérêt assurable dans le contrat d'assurance. Au contraire, en réassurance, l’assuré d’origine n’a aucun intérêt en réassurance.
  7. La double assurance n'est possible que si l'assuré y consent. En revanche, en réassurance, le consentement de l'assuré n'est pas requis.

Conclusion

L'assurance est un contrat entre l'assuré et l'assureur, aux termes duquel ce dernier assume la responsabilité de réparer le préjudice subi par le premier, en échange de la prime. La double assurance et la réassurance sonnent de la même manière, mais elles sont différentes en ce sens que la double assurance est contractée par l'assuré lui-même, alors que la réassurance est un contrat entre deux assureurs destiné à couvrir une partie du risque, donc à l'assureur.

Top